MON IMPRESSIONNISME A TROUVILLE

Publié le par seaside

JOUR DE BRUME A TROUVILLE


 

 

Il y a quinze jours Trouville a eu du mal à se réveiller, la ville et sa campagne noyées dans une brume à ravir les impressionnistes.

 

 

 

impressionnisme-a-Trouville-1.jpg

 

 

impressionnisme-a-Trouville.jpg

 

Et puis miracle, comme cela arrive tout le temps en Normandie, le soleil est réapparu.

 

 

impressionnisme-a-Trouville-2.jpg

 

Mais où est passé le propriétaire de la chaise ? 

 

Publié dans loisirs

Commenter cet article

auframi 05/07/2010 23:59


Pour avoir vécu mes 25 premières années en Normandie, je confirme que le soleil vient souvent. Belles photos.
bonne nuit


seaside 11/07/2010 10:13



Décidément, il va falloir que je fasse un annuaire des blogueuse normandes ou ex-normandes!!!. désolée de te répondre si tard mais avec la saison touristique j'ai du mal à émerger par périodes.
je te rends visite bientôt. Bisesss



maite 25/06/2010 23:27


Oh les jolies photos !


seaside 28/06/2010 12:12



Oui c'est bien Trouville car les athmosphères changent sans cesse... et les paysages aussi.



mailleknaille 25/06/2010 19:02


JE connais ta region et aussi Trouville...
C'est vraiment tres beau !!!!
UN peu frisquet pour moi....
Lysa


seaside 25/06/2010 19:43



J'aime bien Trouville mais je suis comme toi j'ai tout le temps froid même si je suis normande, je ne m'y suis jamais faite.



philae 23/06/2010 00:32


c'est de l'art naturel : bravo


seaside 23/06/2010 16:33



Coucou, Oui la nature est toujours pleine de surprises et d'émotions esthétiques surtout en Normandie. Et Merci de ta visite!



lajemy 22/06/2010 22:56


les clichés sont superbes ! pourvu que le propriétaire de la chaise ne soit pas noyé parti dans le mauvais sens à cause de la brume hihi
bises*


seaside 23/06/2010 16:38



Eh bien en fait Lizagrèce m'a fait une remarque dans ce sens. Je n'avais pas pensé alors au coup de la noyade....le mystère reste complet et je souhaite qu'il soit parti dans l'autre sens. A
propos du jus de sureau, j'attends d'aller à la campagne en ceuillir...Donc je ne lâche pas le morceau! Mais j'ai pas encore fait les voyelles...l'atmopshère ambiante ne s'y prête pas encore.